Vision

La vision du Festival Kanata est quadruple :

1) il sera un instrument important pour la réconciliation au cours de la cent cinquantième anniversaire du Canada (150e anniversaire) cette année.

2) il sera axé sur les jeunes et dirigée par des jeunes faisant intervenir autant de groupes de jeunes autochtones que possible dans l’organisation et l’exécution du festival et la création de l’application mobile de Wikiupedia – un emplacement basé sur un réseau de connaissances autochtones.

3) ce festival sera culturellement appropriée et précise et embauchera des fournisseurs de services autochtones locaux, des fournisseurs, des artistes et des artisans.

4) la récolte des matériaux traditionnels et la construction des structures emblématiques va engager des bénévoles de tous horizons et faire une déclaration environnementale très forte au sujet de l’historique des pratiques durables qui incarnent l’intendance autochtone.

Le Festival de Kanata sera une célébration et salle de spectacle, un certain nombre de structures emblématiques fera partie d’un projet d’art monumental qui restera comme un morceau d’héritage après le festival. Le site de Kanata sera l’événement de lancement pour la création de la première, un réseau de connaissances autochtones, leurs noms de lieux, leurs traditions et leur culture.

Le Wikiupedia (comme l’application mobile est appelé) sera éduquer, divertir et d’éclairer les Canadiens et les visiteurs de cette terre pendant et longtemps après notre année de célébration.

On a beaucoup pensé à la conception du projet Kanata et aux trois composantes; les fêtes de village, les projets artistiques monumentaux et la création d’un réseau de connaissances autochtones à travers le pays visent collectivement les buts déclarés du Fonds Canada 150 et fonctionnent comme une seule pièce pour interagir les Canadiens au rôle important jouer par les premiers peuples du Canada, joué et jouent dans notre Nation.

Les trois composants incluent des éléments participatifs pour le grand public à partager le riche tissu culturel et artistique des premiers peuples du Canada. Les jeunes sont engagés tout au long du processus et en fait, ils seront les architectes de fait du premier réseau numérique national dédié au partage de l’expérience des autochtone. Que le processus sera guidé par les Aînés, des détenteurs de savoirs traditionnels et des autorités culturelles fournira  des centaines de jeunes une expérience unique dans leur vie pour travailler avec leurs communautés à bâtir un héritage durable pour tous les Canadiens et pour tous ceux qui visitent ce vaste territoire dans les décennies à venir.