Histoire

Kanata est le mot iroquoien pour le village et l’origine du nom du Canada. Le Festival de Kanata incarne un concept profond afin de promouvoir une meilleure compréhension et la réconciliation avec les premiers peuples du Canada : à renommer, récupérer, rapprocher.

Le Festival de Kanata est dirigé par la Vancouver Native Housing Society (VNHS), un fournisseur de logements sans but lucratif, régi par un d’administration entièrement autochtone qui possède ou exploite 18 bâtiments sur l’Est de Vancouver. Alors que traditionnellement VNHS axé sur les besoins de logement de la population autochtone urbaine ils offrent maintenant des logements pour les personnes âgées, les jeunes, les femmes à risque, les personnes atteintes de maladie mentale et les populations sans abri et sans-abri à risque.

Au fur et à mesure que les célébrations du Canada 150 se déroulent, une crise de l’abordabilité se profile dans l’esprit des Canadiens et dans de trop nombreux domaines, elle est la principale préoccupation de la plupart des citoyens. Le manque de logements abordables est un problème pour les Canadiens en général et pour les populations autochtones en particulier.

VNHS croit qu’il est approprié pour l’un des groupes plus contestées et marginalisés dans notre pays de célébrer le logement pendant le cent cinquantenaire du Canada. En utilisant les archétypes logement emblématique des premiers peuples du Canada comme la scène de partager l’expérience autochtone au Festival de Kanata mettra logement sous un nouveau jour.

Le premier projet financé par Patrimoine canadien de Vancouver, ‘Looking Forward Looking Back’ (LFLB) a été le point de départ du ‘Bâtiment communautaire à travers le pouvoir transformateur des models des arts’. Ces quelques mots, Looking Forward Looking Back, parlent à un principe qui est particulièrement pertinent en ce moment dans l’histoire. Où sommes-nous en tant que Nation, comment sommes-nous arrivés ici où allons-nous? Ces questions sont d’une importance particulière lorsqu’elles sont examinées à travers un objectif autochtone.